lundi 1 avril 2013

À l'ombre des falaises, Chloé Bourdon


Résumé :

Nous sommes en 1901, dans un petit village des Cornouailles. Elisabeth vient de perdre son père et accepte difficilement la froideur de sa mère.
L’été où elle quitte l’enfance, elle comprend que derrière les apparences d’une petite bourgeoisie provinciale obsédée par la peur du scandale, se dissimulent des drames insoupçonnables, et des monstres qui rôdent, les soirs de pleine lune, dans l’ombre des falaises.


Avis :

De nos jours, une femme revient sur l’été de ses quatorze ans et les évènements qui ont irrémédiablement changé sa vie plus d’un siècle auparavant. C’est ainsi que le lecteur fait connaissance avec Elisabeth, aujourd’hui vampire, qui va, pour lui, exhumer les secrets de famille et revenir sur le passé trouble de sa famille.

À l’ombre des falaises est le premier roman de Chloé Bourdon, un auteur qui m’était totalement inconnu mais que je suis ravie d’avoir rencontré au détour de cette histoire. Le début m’a fait penser à une romance historique un peu piquante comme Les Hathaway de Lisa Kleypas, l’héroïne ayant un caractère rebelle et nature comme celui de Beatrix. Je me suis laissée emporter dans le tourbillon de cette jeune fille qui a du mal à se remettre du récent décès de son père, laissée seule avec une mère qui ne lui témoigne aucune affection. Peu à l’aise dans le carcan rigide de la société de l’époque, Elisabeth va tomber sous le charme insolent de Christopher, le fils de leur voisin, revenu en Angleterre après une longue période d’absence. C’est là que le récit va évoluer, et la romance migrer peu à peu vers quelque chose de plus sombre, plus inquiétant. En même temps que ses premiers émois, la jeune fille découvrira que sa vie repose sur des mensonges et le spectre du drame se profile dans l’ombre.

Chloé Bourdon fait évoluer son récit par petites touches, et propose une autre approche du mythe du vampire à laquelle j’ai vraiment adhéré. Les personnages sont bien développés, je me suis attachée à eux et leurs tourments ne m’ont pas laissée indifférente. J’ai beaucoup aimé l’évolution du roman qui commence de manière légère et s’enfonce petit à petit dans la tragédie. Le tour que prend l’histoire et les révélations qui sont faites m’ont surprise, je n’avais rien vu venir, et j’ai beaucoup aimé le côté anticonformiste qui plane sur le récit. La plume de l’auteur est précise et fait mouche, j’ai eu beaucoup de mal à décrocher du roman, auquel j’ai développé une réelle addiction dès le départ. Pour une première parution, Chloé Bourdon fait preuve d’une maîtrise et d’une maturité étonnante, et j’espère de nouveau croiser sa plume dans le futur.

À l’ombre des falaises est proche du coup de cœur en ce qui me concerne. J’avoue qu’il y a juste un passage très court qui m’a dérangée, suffisamment hélas pour ne pas me faire totalement chavirer. Néanmoins je vous recommande chaudement de partir à la rencontre d’Elisabeth et Christopher et de découvrir le talent de Chloé Bourdon, vous ne le regretterez pas.


Disponible en préco ici, sachant qu’en ce moment pour toute commande, l’e-book vous est offert.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire