jeudi 18 août 2016

Et si..., Rebecca Donovan

Résumé :

Quand Cal retrouve Nicole à des milliers de kilomètres de leur ville natale, il n’en croit pas ses yeux. Son amie d'enfance, dont il a toujours été amoureux, prétend s’appeler Nyelle et son caractère semble à l’opposé de ce qu'elle était.
Qui est vraiment Nyelle ? Nicole, frappée d’amnésie ? Un simple sosie ?
La seule chose dont Cal est sûr, c’est qu’il ne peut plus vivre sans elle…


Avis :

Cal, Rae, Richelle et Nicole formaient un groupe soudé pendant leur enfance. Peu à peu, ils se sont éloignés, les deux premiers étant un peu considérés comme des loosers, les deux dernières acquérant un statut social plus en vue. Mais Cal a toujours été amoureux de Nicole, qui a disparu des écrans radar après son départ pour Harvard. Pourtant, alors qu’il déambule sur le campus de sa petite université locale, il pense la croiser. Mais la jeune fille prétend s’appeler Nyelle et ne le reconnaît absolument pas. Piqué au vif, le jeune homme va tenter de comprendre qui est Nyelle et quel est son rapport avec la Nicole avec qui il a passé son enfance.

En France, les lecteurs connaissent Rebecca Donovan pour sa trilogie Breathing, une série très forte et émouvante qui en a certainement bouleversé plus d’un. Autant dire que les attentes étaient nombreuses concernant Et si… et, hélas, le roman est en deçà de ce à quoi l’auteur nous a habitués. Ici, c’est surtout dans la construction du roman que réside tout l’intérêt de la chose. Le récit se compose de deux timelines, présent et passé, la seconde permettant de comprendre la première. Et le procédé fonctionne très bien, le lecteur est tenu en haleine, voulant absolument que le mystère de Nyelle soit levé, tandis que l’auteur prend tout son temps, augmentant ainsi la tension. Difficile d’en dire plus sans spoiler, les thématiques abordées sont une nouvelle fois assez sensibles mais bien traitées, sans pathos. Les personnages sont mignons, mais pas suffisamment fouillés pour que l’on s’attache réellement à eux. L’histoire se lit facilement, mais c’est surtout la découverte de la vérité qui va animer le lecteur, moins le côté romance, mais on passe néanmoins un agréable moment.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire