mardi 24 janvier 2017

L'Invocateur T2 - Inquisition, Taran Matharu

Résumé :

Emprisonné depuis près d’un an, Fletcher doit prouver son innocence. Malgré l’appui du capitaine Arcturus, le procès semble perdu d’avance : les inquisiteurs qui ont traîné Fletcher au tribunal veulent sa mort.
Mais la guerre frappe à la porte d’Hominum, et on a besoin de Fletcher sur le front. De lui, ainsi que d’Ignatius, son démon salamandre, et de ses amis, le nain Othello et l’elfe Sylva. Leur mission : empêcher les orques de faire naître une armée de gobelins, et, si possible, secourir une noble dame…
Fletcher, Othello et Sylva ne seront pas seuls. Trois autres équipes de mages-guerriers les accompagnent. Pourtant, il n’a jamais été aussi difficile pour nos invocateurs de distinguer leurs alliés de leurs ennemis les plus mortels.


Avis :

Nous retrouvons Fletcher, emprisonné depuis un an, juste avant son procès. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il est dans une situation des plus fâcheuses. Les rapports de force ont changé durant sa captivité et les jeux de pouvoirs ont pris le total ascendant sur le bien de la cité. Les nains sont en position de faiblesse, les elfes se retirent du jeu et trois familles mènent la danse chez les humains, faisant fi de la justice…

Les premiers chapitres sont réservés au procès de Fletcher et c’est l’occasion de refaire le point sur les évènements passés et les forces en présence au début de ce deuxième tome. Les mages-guerriers ne sont pas en bonne position, mais Arcturus continue de défendre ce qu’il sait juste. Nous retrouvons aussi Othello et Sylva, connaissons enfin le sort du capitaine Lovett, mais c’est ensuite que les choses sérieuses commencent. Taran Matharu ne manque pas d’idées et elles fonctionnent très bien. L’ensemble manque un peu de souffle épique, mais c’est de la bonne fantasy young adult, honnête et attachante. J’ai pris beaucoup de plaisir à replonger dans cet univers et je vous recommande chaudement la série si vous ne la connaissiez pas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire