mardi 3 janvier 2017

The Bone Witch, Rin Chupeco

Résumé :

When Tea accidentally resurrects her brother from the dead, she learns she is different from the other witches in her family. Her gift for necromancy means that she’s a bone witch, a title that makes her feared and ostracized by her community. But Tea finds solace and guidance with an older, wiser bone witch, who takes Tea and her brother to another land for training.
In her new home, Tea puts all her energy into becoming an asha — one who can wield elemental magic. But dark forces are approaching quickly, and in the face of danger, Tea will have to overcome her obstacles…and make a powerful choice.


Avis :

Lorsque Tea fait accidentellement revenir son frère d'entre les morts, elle comprend qu'elle est différente des autres sorcières de sa famille. Son don pour la nécromancie fait d’elle une « sorcière d'os », crainte et mise en marge de sa communauté. Mais Tea trouve réconfort et conseil auprès d’une autre sorcière d’os, plus vieille et plus sage.
Dans sa nouvelle maison, Tea concentre ses efforts en devenir une Asha - celle qui peut employer la magie élémentaire. Mais les forces obscures approchent rapidement et, face au danger, Tea devra surmonter ses obstacles ... et faire un choix. (La traduction est de moi et vaut ce qu’elle vaut.)

The Bone Witch est le premier tome d’une série d’urban fantasy young adult à paraître en 2017 en V.O. 
Tea est une sorcière qui découvre son don de nécromancie, don rare et précieux, mais craint. Ne pouvant compter sur sa famille pour la guider, elle trouvera comme mentor une vieille sorcière d’os solitaire. À partir de là, c’est un roman d’initiation très classique, pas désagréable à suivre, mais pas novateur non plus. Le point le plus intéressant du livre reste selon moi la nécromancie et la mythologie développée par l’auteur. Mais hélas, ce n’est pas le plus gros du livre et c’est parfois assez confus. Côté personnages, j’ai été assez peu convaincue, Tea n’est pas des plus attachantes, elle manque de profondeur et de crédibilité, défauts récurrents pour tous les personnages d’ailleurs. L’intrigue est assez mince, mais pour un premier roman je vais être clémente. Comme je l’ai dit plus haut, le livre se lit facilement, mais ne restera pas dans les annales. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire