mardi 7 février 2017

Le piège de l'innocence, Kelley York

Résumé :

Vic Howard a toujours été transparent, ignoré de tous, même de sa propre mère. Un soir, alors qu'il s'ennuie à une fête, il remarque que Callie, une fille de son lycée, a beaucoup trop bu. Il décide de lui venir en aide.
Au matin, la police sonne chez Vic : Callie a été violée, il est le principal suspect. Du jour au lendemain, il est le centre de l'attention, tous le considèrent coupable. Sauf Autumn, la meilleure amie de la victime, qui compte bien s'allier à Vic pour découvrir une vérité que tout le monde préfère taire.


Avis :

Vic, un lycéen sans histoires, raccompagne Callie à la suite d’une soirée au cours de laquelle la jeune fille a beaucoup trop bu. Le lendemain, la police l’interpelle : il est accusé du viol de Callie.

Ici, le sujet du viol est traité du côté de l’accusé et non de la victime. Comment cette accusation va bouleverser sa vie, ses relations avec autrui, alors même qu’il clame son innocence ? Comment continuer à se battre alors que tout le monde vous tourne le dos ? Kelley York, sans nier l’abomination qu’est le viol, abord ce sujet sous un angle différent, en prenant soin de rendre Vic très attachant et de le placer comme accusé à tort dès le départ. L’enjeu du roman est alors de savoir qui est le réel coupable, ce qui n’est pas bien difficile à deviner, mais qu’importe, le cœur du roman n’est pas là. La plume de l’auteur est fluide, pleine de tendresse pour son anti-héros qui se débat comme il peut tandis que les preuves s’accumulent contre lui. Ce roman est une jolie histoire sur les rapports humains, sur l’espoir qui continue à briller dans les situations désespérées. J’ai été séduite et je vous le recommande.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire