mercredi 15 mars 2017

Enfant du chaos, Eva Simonin

Résumé :

Depuis la mort du dieu de l’Équilibre, le chaos ne cesse d'augmenter. À Okkia, il engendre des spectres, êtres monstrueux qui se nourrissent des humains. Les pompiers régulent la menace de leur mieux, mais ils arrivent trop tard pour sauver la famille d'Anielle. Unique rescapée, la jeune femme décide de rejoindre leur rang pour lutter à son tour contre incendies, tempêtes surnaturelles et créatures dangereuses.
Mais ses origines pèsent lourd sur ses épaules et compromettent sa place parmi les pompiers. Son existence n'est-elle qu'une nouvelle manifestation du chaos ? Anielle n'aura de pire ennemi que sa propre nature, convoitée par certains, redoutée par d'autres.


Avis :

Naos est le label jeunesse / young adult des Indés de l'imaginaire (ActuSF, Mnémos et Les Moutons électriques). Le catalogue est donc composé principalement de romans d'auteurs français (même si on y trouve du Gemmel, il est bien seul là-bas ^^) et une certaine exigence éditoriale.

Enfant du chaos va nous raconter l'histoire d'Anielle, seule rescapée parmi sa famille décimée par un spectre. Sauvée par un pompier, elle va décider d'embrasser cette carrière. Mais les pompiers d'Okkia ne sont pas tout à fait les mêmes que les nôtres, leurs missions se voient agrémentées de phénomènes paranormaux et autres créatures surnaturelles…

Alors, parfois, il fait bon être superficielle, et je tiens à souligner la beauté de l'illustration de couverture, ainsi que le soin apporté au livre lui-même, avec sa couverture à rabats. Ça ne fait pas tout, mais c'est très agréable d'avoir un bel objet entre les mains.

Recentrons-nous maintenant sur l'histoire que nous raconte Eva Simonin, celle d'une jeune fille qui s'engage dans une carrière dangereuse, tandis qu'Okkia est secoué par des intrigues et complots politiques. Le background est dense et complexe, et Okkia prend corps au fil des pages. L'intrigue est multifacettes, pour un roman young adult j'ai vraiment apprécié que l'auteur sorte des codes maintes fois vus et revus pour proposer quelque chose de réellement nouveau et intelligent. Là où j'ai été moins convaincue, c'est par Anielle. Je n'ai pas accroché, j'ai clairement manqué d'empathie envers elle et ai suivi ses pérégrinations avec un certain détachement. Néanmoins, j'ai globalement apprécié ma lecture, même s'il m'a manqué un petit quelque chose pour que je sois complètement ravie.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire