mardi 1 août 2017

C’est le 1er août, je balance tout !

J’ai bien cru que juillet ne finirait jamais (j’attends les vacances…), et enfin on en voit le bout. Retour sur ce mois qui n’a pas tenu toutes ses promesses niveau météo (j’ai rallumé le poêle, si si) mais qui fut riche en lectures et projets.

Pour rappel, ce rendez-vous est initié par Lupiot et, en résumé, le but est le suivant :

Le principe ? Quatre trucs à balancer !

1.    Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier.
2.    Au moins 1 chronique d’ailleurs lue le mois dernier.
3.    Au moins 1 lien que vous avez adoré le mois dernier (hors chronique littéraire).
4.    Et enfin : ce que vous avez fait de mieux le mois dernier.



1.      Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier.

AU TOP

Kate Daniels d’Ilona Andrews. Le tome 7 cette fois, maintenant je fais une pause dans la série. Une chouette découverte avec Les lendemains avaient un goût de miel de Marlène Shiappa, une histoire familiale entre deux époques emplie de tendresse et d’humour. Et puis une histoire de sorcières qui m’a bien plu, Witch Hunter de Virginia Boecker. Les chroniques ne vont pas tarder.


 ILS ONT FAIT FLOP

Ma vie pas si parfaite de Sophie Kinsella, pas drôle, pas passionnant, décevant quand on aime l’auteur et qu’on a envie d’un roman léger et drôle. Et puis Les filles déchues de Wakewater de Leslie V. H. un roman mystérieux avec de grandes ambitions mais qui fait pschitt. Pareil, les chroniques sont écrites mais pas encore en ligne, ça ne va pas tarder.


2.      Lu et repéré chez les autres

Chez Café Powell j’ai repéré Nous, les déviants de C. J. Skuse qui est, paraît-il, une véritable claque narrative.

Sur On l’a lu, j’ai eu des envies d’évasion en lisant leur chronique de La Ferme du bout du monde de Sarah Vaughan.



3.      Et sinon, en dehors des livres ?

Pas de lien vers un article ou un site particulier, j’ai passé mon temps à me documenter sur les appareils photo Reflex, à comparer, lire des avis, regarder les erreurs à éviter, etc. Et quand je ne faisais pas ça, je préparais mon futur voyage en Irlande, qui n’est toujours pas finalisé d’ailleurs -_-


4.      Le moment d’autosatisfaction

J’ai pris beaucoup de recul par rapport à pas mal d’insatisfaction côté professionnel. Les choses sont loin d’être comme je l’espérais, mais après avoir passé six mois à ressasser le négatif, j’ai essayé de voir les petites choses positives dans mon quotidien, et surtout à anticiper l’après. Et ça fait du bien d’imaginer le bout du tunnel quand on est planté au milieu dudit tunnel avec des chaussures lestées et deux pointures trop petites.

 Je vous laisse méditer sur la métaphore, et je vous donne rendez-vous le mois prochain. En attendant, bonnes vacances pour ceux dont c’est le tour et bon courage pour ceux qui en reviennent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire